Septembre 2020 Étude infrasons

Une nouvelle étude vient bousculer les connaissances sur les infrasons émis par les éoliennes »

Les riverains de parcs éoliens en France et en Allemagne sont nombreux à faire état de problèmes de santé parfois graves : maux de tête, acouphènes, troubles du sommeil, vertiges, nausées, sentiments d’oppression dans l’abdomen, ou encore états dépressifs. Ils attribuent l’origine de leur mal aux infrasons, ces sons de basse fréquence inaudibles par l’oreille humaine. Les promoteurs éoliens, quant à eux, nient l’influence que peuvent avoir les infrasons d’origine éolienne sur la santé humaine. Une nouvelle étude commandée par Paysage Libre Suisse apporte des éléments inédits au débat.

Sénat – proposition de loi 11 août 2020

L’article 1er propose, d’une part, que la distance d’éloignement soit de 10 fois la taille des éoliennes. Au lieu de fixer une distance fixe tel que c’est le cas actuellement, il apparait plus pertinent de prendre en compte un éloignement tenant compte de la hauteur de l’éolienne, tel que le présente cet article. Ainsi, chaque structure se verrait soumise à une distance proportionnée à sa taille.

D’autre part, cet article propose que la localisation des parcs éoliens soit ajustée au regard de leur visibilité des lieux d’habitation. Il précise ainsi que la distance soit doublée entre les éoliennes et les zones d’habitation lorsque les installations sont visibles de ces dernières.

https://www.senat.fr/leg/exposes-des-motifs/ppl18-638-expose.html