Communiqué de presse de l’Association pour la protection du Pays d’Ouche (Orne) : « l’enfer au quotidien »